06 juillet 2007

LENINE - Le Coco channel De Sao Paulo

f_lenine_g


    Sur un concert que je n'ai pas pu voir.. "tu m'Elthones" me dira-t-on : allez dites-le !! A l'heure où ce post s'écrit de lui-même sous des doigts tous tendus de dépit, le show ne s'est pas produit (pas encore). La magie devrait opérer ce soir 05 juillet de l'an de grâce 2007 dans les eaux nébuleuses de 20h30. Comme une anthologie, un "tribute to" mais avec l'objet du "tribute to" en pleine possession de ses moyens. (Cf. tribute to Bob Dylan énorme avec de très bonnes versions de Pearl Jam et Loud Reed en je ne sais plus qu'elle année : point-trop-n'en-faut) : comprendre donc : Lénine n'a pas passé l'arme à gauche mais il se rend hommage à lui-même en allant ce soir à la Cigale (meilleure salle actuelle de Paris s'il en est)

Maelström de Bossa-Rock-Electro-Hiphop, on peut écrire que la musique produite par Lénine sur l'ensemble de sa carrière déjà bien grignotée témoigne d'une belle ouverture d'esprit doublée d'un talent tout brésilien (Guga, Pelé .. aucun réel sportif n'évolue chez vous, votre nation est limité à produire des artistes).

Je ne pense pas que l'on puisse écrire que la carrière du bonhomme ait connu une apogée (car elle n'est qu'évolution) mais s'il en fallut une, on citera l'album Na Pressao

Et un descriptif plus racé de la bête est disponible ICI

Posté par unconditional à 10:33 - Ce qu'il aurait été moins ridicule de découvrir plus tôt... - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







Par delà le pop-in