19 avril 2007

CSS - J’en ai marre d’être sexy.. (et je ne parle pas (que) de moi)

84_lovefoxxx_L080906


    Haletant, fatigué & presque énervé, quel ne fut finalement pas mon ravissement hier soir à retrouver - ¾ d’heures après le début du concert - ma place pour CSS toute égarée qu’elle était derrière un monticule de tiroirs depuis plusieurs jours. (J’avais même rappelé l’agitateur depuis 1954 pour être sûr que j’étais bien allé la retirer.. ce sur quoi un timbre de voix admirable m’avait répondu : « votre place a été éditée le 17/03 : 1 mois day for day (ou Tag für Tag.. me souviens plus) ».. enfin. le doute avait investi mes synapses et commençait à prendre ses aises et gangréner ma santé mentale). Bref. Rien manqué, même pas la première partie molle : Tilly on the wall.. (méritaient-ils d’être cités?)

    Cansei de ser Sexy par contre.
Sextet de Sao Paulo - 5F/1M – d’une efficacité sans foison de comparaison, 4 filles (tout ce qu’il y a de moins féminin, mais c’est un choix, ça se voit.. à l’image de ce tee-shirt couvrant une jeune bassiste frêle par une photo de seins) aux mouvements progressivement visibles au fur et à mesure du show. Un batteur moustachu aux pads bien adaptés, quelques synthés et une chanteuse au-delà du reste. Energique à te réchauffer en 5/5 Val Kilmer après son hypothermie dans le Saint, charismatique, petite, plutôt mignonne asiat, sans besoin d’un corps de rêve tellement sa gestuelle est simple, ample mais pas maniérée et sa voix.. perçant le flot du sur-puissant beat new-wave servit par des filles en voie vers le survoltage. L’Elysée méritait d’être à ce point pleine..

Posté par unconditional à 14:32 - Ce qu'il aurait été moins ridicule de découvrir plus tôt... - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







Par delà le pop-in